.

.

Acte de vandalisme | Les jeunes arbres de la rue Victoria pris pour cible

Jeudi, 11 Mai, 2017 - 09:00

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield dénonce le vandalisme dont ont été la cible trois jeunes arbres de la rue Victoria, totalement détruits. Afin de les remplacer, ce mardi 9 mai, la Ville a procédé à la fermeture partielle des espaces de stationnement sur la rue Victoria, entre les rues Nicholson et du Centenaire. Autre conséquence pour les commerçants, l’installation des terrasses temporaires, sur ce secteur, a été retardée au 17 mai.

Chronologie des faits | La Ville appelle ses citoyens à la vigilance. Si les arbres se suivent sur la rue, les faits se sont déroulés sur plusieurs semaines. Sur les trois arbres saccagés, le tronc de deux a été cassé à la main et le troisième a été carrément scié à sa base. 

Quelles conséquences? | Afin de remplacer les arbres vandalisés, la Ville a procédé à l’achat et à la plantation de trois arbres, un coût de 1 800 $ et a mobilisé sur plusieurs heures sa technicienne en environnement, qui doit répéter les travaux de novembre, une équipe de deux personnes et la machinerie nécessaire aux travaux de remplacement.

Pourquoi planter des arbres le long du trottoir? | La partie sud de la rue Victoria, avec ses trottoirs et ses commerces, s’oppose totalement à la section longeant le canal de la rue Victoria, riche d’arbres matures. En novembre 2016, la Ville a décidé de planter, dans les fosses de trottoir, différentes espèces d’arbres telles que : l’Érable de l’Amur (au feuillage automnal rouge vif), l’Amélanchier à grandes fleurs (pour ses fleurs blanches et petites baies au printemps) et le lilas commun sur pied. De taille petite à moyenne, ces arbres sont parfaitement adaptés à ce type d’environnement urbain source de nombreuses agressions. Afin de les protéger des véhicules, des cages de type mobilier urbain avaient été installées.

La Ville, qui vient de lancer sa Politique de l’arbre, tient à rappeler les nombreux bénéfices générés par les arbres, particulièrement en milieu urbain, au centre-ville. « En plus d’améliorer la qualité de l’air, d’offrir ombre et fraicheur et de contribuer à la gestion des eaux de ruissellement, les arbres, comme ceux plantés sur la rue Victoria, contribuent à augmenter l’activité commerciale. Les études le démontrent. Par leur feuillage et particulièrement en période de floraison, ces arbres bonifieront l’ambiance et l’esthétisme de cette rue commerçante emblématique. Nous ne dirons jamais assez combien les arbres nous sont essentiels », a tenu à affirmer Maggy Hinse, conseillère en environnement à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.