.

.

Activités hivernales – Enneigement terminé : dès vendredi, on glisse!

Vendredi, 15 Décembre, 2017 - 09:30

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield annonce l’ouverture de la zone de glisse du parc Delpha-Sauvé ce vendredi, le 15 décembre, alors que la neige y est soufflée depuis lundi, comme cela se fait depuis plusieurs années maintenant. La zone de glisse est composée de trois couloirs de neige artificielle créés sur le versant est de la montagne du parc Delpha-Sauvé. Les canons soufflent la neige durant 48 h, formant une immense butte. Puis une surfaceuse à chenille vient répartir la neige uniformément sur le site et aménage trois couloirs avec des bordages de sécurité, contrairement à l’aménagement d’un seul couloir. À terme, l’amoncellement est de 40 centimètres de neige compactée, soit l’équivalent de quatre mètres de neige naturelle.

Pourquoi une neige artificielle? Les canons à neige sont les mêmes que ceux utilisés pour fabriquer de la neige artificielle dans les centres de ski. La neige soufflée a une texture qui s’apparente plus à de la glace. Un seul soufflage de neige est nécessaire au début de la saison pour qu’elle dure habituellement jusqu’à la fin mars. Par sa compaction, cette neige résiste mieux aux intempéries que la neige naturelle. Elle fond beaucoup moins vite. Lorsqu’il y a de la pluie, la piste est fermée; la pluie s’écoule alors sous la neige sans faire trop de dommages.

Pourquoi ce projet?
• Glisser beaucoup plus longtemps;
• Répondre à un achalandage de plus en plus important aux glissades. Il y a, par exemple, deux fois plus de gens qui glissent au Parc régional des Îles-de-Saint-Timothée que de gens qui patinent malgré l’anneau de glace et  une patinoire avec bandes;
• Inciter les Campivallensiens à adopter une pratique de vie active. Glisser et remonter une pente à pieds (escaliers) durant des heures constitue un excellent exercice physique;
• Sécuriser – L’aire de glissade est sécuritaire, car les bordages de neige empêchent la collision entre glisseurs;
• Animer la période hivernale pour les familles à un coût plus faible.

Quel coût? 11 000 $ - Pour la Ville, ce projet de glissade enneigée est peu coûteux surtout si on le compare aux coûts reliés à l’entretien des patinoires qui exigent beaucoup en machinerie et en entretien alors que, du fait de la température, elles sont exploitées seulement 60 jours, contre près de 120 jours pour la glissade. Une patinoire coûte annuellement 19 000 $ et la Ville en possède 15. Elles demandent aussi beaucoup plus de travail. La glissade permet donc de faire mieux avec moins!

Horaire? Du lundi au vendredi, de 15 h à 20 h et le samedi et le dimanche, de 10 h à 20 h.

 

Code de conduite sur le site pour préserver l’état des couloirs de glisse:
• Lorsque les panneaux indiquent que la glissade est fermée, il faut respecter la consigne des panneaux;
• Les planches à neige sont interdites, car elles détruisent les bordages et les pistes, rendant ainsi la pratique de la glisse dangereuse. Le risque de collision des véliplanchistes avec les autres usagers est très réel! Pour ces raisons (belle qualité des pistes et sécurité), les couloirs de glisse sont réservés exclusivement à la glissade;
• Il est important de remonter la pente par les escaliers de chaque côté et de respecter le règlement;
• Les enfants de 14 ans et moins doivent être accompagnés d’un adulte;
• Nous demandons à tous les adultes de développer le sens civique des plus jeunes en les invitant à respecter les règlements en vigueur, et ce, afin que tous puissent tirer le maximum de bénéfice du site de glisse.

Voir tous les règlements ici.