.

.

Agrandissement et réaménagement du bâtiment de la gestion du territoire – Pour une cohabitation harmonieuse

Jeudi, 10 Mai, 2018 - 11:15

Alors que le développement résidentiel va bon train dans le secteur Saint-Eugène, quartier Champlain, entre la rivière Saint-Charles et la rue Dufferin, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield annonçait à la dernière séance du conseil municipal l’agrandissement et le réaménagement du site abritant le bâtiment de la gestion du territoire (275, rue Hébert). Celui-ci abrite les services de l’urbanisme, de l’ingénierie, de même que celui de l’environnement et des travaux publics. Les objectifs reliés à ce projet sont multiples : améliorer la sécurité des lieux par la démolition de deux bâtiments devenus vétustes, rendre plus fonctionnel l’environnement de travail pour gagner en efficacité et enfin, réduire les nuisances susceptibles de nuire à une bonne cohabitation avec le voisinage.

Suite à une inspection du dôme à sel et de l’archidôme localisés à même le site en question, il a été constaté que ces derniers présentaient une dégradation avancée de leurs éléments structuraux. Ces bâtiments étant désormais en fin de vie, il est donc nécessaire de procéder à leur démolition et à la construction d’un bâtiment de remplacement.

La concentration des véhicules et des activités, la mise à l'abri du matériel jusqu’alors laissé à l’extérieur et l’amélioration des conditions de travail influenceront positivement l’efficacité des opérations, particulièrement en hiver. 

La dissimulation des activités réalisées sur le site améliorera esthétiquement la qualité de vie des citoyens dont la résidence est située à proximité des lieux, particulièrement celle des nombreux voisins du complexe immobilier actuellement en construction.
Déménager ou agrandir et réaménager? Bien que d’autres options aient été analysées pour déménager l’ensemble des opérations de la gestion du territoire, la différence majeure de coût a convaincu sans difficulté le conseil municipal de privilégier l’réaménagement du site existant.

La Ville commencera d’abord par la démolition de l’archidôme et du dôme à sel. L’aire d’entreposage des matériaux en vrac sera ensuite déplacée afin de ne plus être visible de l’extérieur. Enfin, le garage des travaux publics sera agrandi pour y déménager certains véhicules et y intégrer le garage du Service récréatif et communautaire, permettant ainsi à la Ville de cesser de louer ce deuxième garage.