.

.

Le RAS : pour un transfert de connaissances entre artistes de la relève et professionnels!

Mardi, 6 Février, 2018 - 14:30

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield est fière d’annoncer le démarrage d’un projet artistique concerté visant le réseautage et le transfert de connaissances entre artistes de la relève et professionnels ici à Salaberry-de-Valleyfield. Le «RAS», acronyme pour Réseau Art Spontané. Mais qu’en est-il exactement de ce projet?

Le projet Réseau Art Spontané est issu d’une réflexion qui s’est tenue à l’automne 2017 entre différents acteurs du milieu culturel campivallensien et le coordonnateur à la vie culturelle. Cette rencontre fait suite à la signature d’une troisième entente de développement culturel signée entre la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et  le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Cette entente est intervenue en juin 2017 pour une durée de trois ans. On se rappellera que cette entente vient injecter dans le déploiement de projets culturels structurants un montant annuel de 40 000 $, dont la contribution se répartit en parts égales entre la Ville et le ministère pour les années 2018, 2019 et 2020. 

Concrètement, le RAS veut soutenir des projets visant le transfert de connaissances entre les professionnels de la culture, les jeunes artistes de la relève ainsi que les citoyens notamment par un processus de création en arts visuels intégrant le concept de la  médiation culturelle. Les partenaires au projet : La Factrie – Café culturel, l’association VALÉDAR de Salaberry-de-Valleyfield ainsi que le Collège de Valleyfield via son programme en arts visuels-arts plastiques.  Ce projet permettra donc d'offrir la possibilité à plus d'une trentaine d'artistes (professionnels, en voie de professionnalisation, de la relève ainsi que des étudiants du Collège de Valleyfield et des citoyens intéressés par l’art visuel) de participer à des soirées d’art spontané. Six activités sont prévues à l‘agenda, soit une activité à chaque 2 mois. Les activités se tiendront à la Factrie, situé au 17, rue du Marché. Les dates retenues sont les 22 février, 26 avril, 28 juin, 3 août (dans le cadre du Festival des Arts visuels), 25 octobre et 6 décembre. L’activité se déroulera en soirée, soit de 19 h 30 à 21 h 30. La création artistique sera d'une durée de 60 minutes.

Même si ces moments de création seront improvisés lors de la soirée, les artistes recevront un certain cadre global afin de pouvoir bien se préparer avant l’activité. Une fois le projet terminé, les œuvres réalisées seront diffusées lors d’une exposition afin de faire rayonner le travail des artistes.

Tous les projets sélectionnés dans le cadre du plan d’action de la politique culturelle de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield doivent découler des objectifs et enjeux identifiés dans cette politique. On se rappellera  que le but principal de la politique culturelle vise à «développer des mesures concrètes visant l’épanouissement du citoyen par le savoir, la mémoire et l’expression». Ce projet répond au sous-objectif (2) de consolider et établir des partenariats durables avec les intervenants du milieu.

Selon M. Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield, «nous parlons ici d’un projet novateur qui a la particularité de permettre la création d’une œuvre collective à partir de l’apport d’artistes possédant différents niveaux de maîtrise du médium utilisé. La créativité des uns pourra s’abreuver de l’expérience des autres et vice versa ».

Nous vous rappelons qu’il vous est possible de vous procurer une copie électronique de la politique culturelle révisée en vous rendant sur le lien suivant : http://www.ville.valleyfield.qc.ca/citoyens/culture-sport-loisirs/culture. Si vous désirez une copie papier de la politique, elles sont disponibles à la réception de l’hôtel de ville, au Service récréatif et communautaire, à la Bibliothèque Armand-Frappier ainsi qu’à la succursale du secteur Saint-Timothée.