.

.

Se souvenir, honorer et soutenir – Campagne du coquelicot

Mercredi, 25 Octobre, 2017 - 08:15

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield invite les Campivallensiennes et les Campivallensiens à se procurer et à porter fièrement, à la boutonnière gauche ou aussi près du cœur que possible, le coquelicot de la Légion royale canadienne, et ce, du dernier vendredi d’octobre jusqu’au jour du Souvenir, le 11 novembre. Des coquelicots sont d’ailleurs disponibles à l’hôtel de ville. 

Comme chaque année, la Légion royale canadienne tient sa Campagne du coquelicot, invitant des millions de Canadiens et de Canadiennes à porter ce symbole de la promesse concrète de ne jamais oublier ceux qui sont morts à la guerre et dans des opérations militaires et qui se sont sacrifiés pour notre liberté.

Depuis 1921, le coquelicot évoque le souvenir et honore nos vétérans. Il constitue aussi l’un des programmes les plus importants de la Légion royale canadienne. Les fonds provenant de la vente de coquelicots permettent d’offrir un soutien, une aide financière directe aux anciens combattants, anciens militaires et aux personnes à charge dans le besoin et de subventionner l’achat d’appareils médicaux, la recherche, les services à domicile et les établissements de soins.

Sur la photo, on aperçoit M. Réal Evans, sergent d’armes Légion royale canadienne - Filiale 62, M. Jean-Louis Blais, officier d’entraide, M. Denis Lapointe, maire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et M. Rémi Champagne, président de la campagne.