.

.

Plantation

Des arbres pour toutes les situations

S’ils sont plantés au bon endroit, qu’ils ne présentent pas une menace pour la sécurité et qu’ils sont en santé, les arbres, étant donné tous les bienfaits qu’ils apportent, devraient être conservés et entretenus adéquatement.

Pour éviter les mauvaises surprises, on doit faire un peu de planification et suivre le concept du bon arbre au bon endroit. Cette stratégie permet de jouir des bienfaits des arbres plantés pour des générations à venir.

 

Le bon arbre au bon endroit... Pour atteindre cet objectif et profiter longtemps des bienfaits des arbres, on doit prendre en compte les éléments suivants :

  • sélectionner un arbre qui aura assez de place à maturité. Il existe une très grande variété d’arbres dont la hauteur (de 5 m à plus de 20 m) et la largeur (de 1 m à plus de 15 m) permettent de créer de magnifiques aménagements ;
  • définir ses attentes. Souhaite-t-on des fleurs ou des fruits ? Est-ce que l’ombrage doit être léger ou dense ?
  • caractériser les conditions de sol : celui-ci est-il argileux ou sableux ? Sec ou humide ? Riche ou pauvre ?
  • déterminer l’exposition : ombre, mi-ombre ou soleil ?
  • vérifier qu’avec le temps, les branches n’entreront pas en conflit avec la maison, les fils électriques, des aménagements sur le terrain.

 

La réglementation à Salaberry-de-Valleyfield
Pour les arbres dont le diamètre du tronc mesuré à 1 m du sol est supérieur à 10 cm, un permis d’abattage est requis. Selon un ratio de 1 arbre / 275 m² de superficie de terrain, le propriétaire devra remplacer l’arbre abattu.

 

La plantation étape par étape

  1. Creuser un trou dont les parois sont inclinées et la profondeur limitée à la hauteur de la motte.
  2. Enlever le pot ou la toile de jute, puis positionner l’arbre dans le trou de plantation afin qu’il soit droit et que le collet (renflement du tronc) soit à la même hauteur que le niveau final du sol. Le collet ne doit jamais être recouvert.
  3. Ajouter un mélange fait de ¾ de terre existante à laquelle vous mélangez du terreau de plantation ou du compost. Remplir par couches successives et tasser sans trop compacter.
  4. Compléter le remplissage du trou en terminant par un léger tassement. Arroser copieusement.
  5. Installer un ou deux tuteurs en s’assurant de ne pas blesser les racines. Enlever la protection du tronc mise en place à la pépinière en évitant de blesser l’écorce et le tronc.
  6. Faire un bourrelet de terre autour du trou afin que l’eau y demeure. Les limites de la cuvette ne doivent pas excéder les dimensions de la motte. 
  7. Arroser en remplissant la cuvette.
  8. Couvrir la cuvette d’arrosage avec du paillis.

 

Les soins après la plantation

Remplir la cuvette d’eau après la première semaine, puis toutes les deux ou trois semaines par la suite. Replacer le paillis une fois par an. Enlever les tuteurs à la fin de l’année suivant la plantation. Protéger les troncs avec un grillage métallique ou une spirale antirongeurs durant quelques années selon la susceptibilité des espèces d’arbres. Éviter de couper l’herbe près du tronc et placer plutôt du paillis.