.

.

Matières organiques -résidus verts et résidus alimentaires

La collecte des matières organiques s’insère dans une démarche de saine gestion de nos matières résiduelles dans son ensemble.

Afin de réduire les quantités de matières enfouies, les gaz à effet de serre, la contamination des sols et des eaux souterraines, l’épuisement des ressources naturelles et la destruction des milieux naturels, un effort de gestion écoresponsable de vos matières résiduelles est requis.

Cet effort collectif passe par la collecte des matières organiques.

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield s’est engagée à atteindre les objectifs québécois de gestion des matières résiduelles et à n’envoyer que la matière non recyclable et non valorisable à l’enfouissement.

 

Le projet pilote du bac brun en quelques questions!

Sous forme de projet pilote, les bacs bruns dédiés à la collecte des matières organiques (résidus de cuisine et de jardin) arrivent. Dans une première phase, dès le 16 mai 2016, 300 ménages campivallensiens bénéficieront de ce nouveau service municipal de collecte devançant le déploiement à grande échelle (20 000 ménages) lors de la mise en fonction de l’usine de biométhanisation.

Qui? Afin de travailler sur un échantillon représentatif des différentes réalités urbaines, le Service de l’environnement et des travaux publics a sélectionné des rues, dans chacun des quartiers, tout en prenant soin de maximiser la collecte. La liste officielle se retrouve ici et les personnes concernées ont participé à une séance d'information au début du mois de mai 2016.

Lisez l'aide-mémoire.
Lisez le guide.

Pourquoi une 3e collecte? Près de 50 % de nos résidus proviennent de notre cuisine et du jardin. Aujourd’hui, à moins de composter à la maison, ils prennent la direction de l’enfouissement et ont des impacts sur l’environnement. Avec une 3e collecte, ces résidus sont valorisés et retournent à la terre comme dans un cycle naturel.

Pourquoi un projet pilote? Pour mettre en place une collecte efficiente, s’ajuster à notre réalité urbaine, répondre aux craintes comme celles des odeurs, sensibiliser la population, l’informer et susciter l’engouement.

Quelle sera la fréquence de collecte ? Il n'y a aucun changement pour la collecte des résidus domestiques et des matières recyclables (à chaque semaine) pour toute l’année en cours. La collecte des matières organique aura également lieu 1 fois par semaine. Les citoyens sélectionnés pour le projet pilote seront informés directement de la journée de collecte et des consignes pour disposer les bacs en bordure de rue.

Qu’adviendra-t-il des résidus collectés dans le bac brun? La Ville recevra les matières organiques à la station d’épuration et les transformera en compost d’ici l’ouverture de l’usine de biométhanisation. Le compost sera par la suite distribué gratuitement, à l’Écocentre, aux citoyens qui ont participé au projet pilote, et ce, lorsque la Ville les avisera.

Que veut dire « terre contaminée » lorsqu’on demande de ne pas mettre de terre contaminée dans le bac brun?  On dit qu’un sol ou de la terre est contaminée lorsqu’elle contient des produits chimiques à une concentration plus grande que les concentrations naturelles.    

Lors de la distribution du compost, à l’Écocentre,  à ceux et celles qui auront participé à la collecte de 3e voie, quelle est la quantité maximale remise à chacun? Tout dépend de la quantité de matières récupérées et de la qualité de celles-ci. Le tri à la source est primordial. Si  des plastiques ou des contaminants sont déposés dans les bacs,  la Ville n'aura pas de compost à remettre. Les gens qui participent au projet pilote seront informés lorsque le compost sera disponible et ils sauront à ce moment là les quantités auxquelles ils auront droit.  

Combien de temps je peux conserver le compost qui me sera remis à l’Écocentre.  Dans quel contenant je dois le conserver en attendant de l’épandre? Il n’y a pas de temps limite. Vous pouvez  le conserver dans un sac plastique aéré, dans une chaudière recouverte ou à l’extérieur en tas recouvert d’une toile de plastique pour éviter le lessivage des minéraux.

Le compost généré à la station d’épuration des eaux de Salaberry-de-Valleyfield et à la future usine de biométhanisation servira à qui et à quoi?  Si ce compost est de qualité suffisante pour que les normes nous permettent de le distribuer, il sera distribué à 100 % aux citoyens. Mais pour ce faire, nous avons besoin que les citoyens soient rigoureux et nous envoient de la matières qui est bien triée et qui est autorisée. Dans le cas contraire, nous l’utiliserons dans nos usages de travaux publics.   

Compostage domestique ou bac brun? Rien ne vaut la valorisation des résidus sur place (compostage domestique). Mais le bac brun se veut un complément pour les adeptes de compostage domestique puisqu’il reçoit les matières organiques qui ne sont pas recommandées dans la fabrication du compost domestique.

Pour les résidus excédentaires comme le gazon ou les feuilles mortes, vous pouvez les apporter gratuitement à l’écocentre situé au 2575, boul. Mgr-Langlois.

Vous n’êtes pas ciblé par ce projet pilote : Essayez le compostage domestique! La vente des composteurs est au coût de 20 $ chacun et une conférence a lieu annuellement en mai. Suivez nos médias sociaux!

D'autres conseils ici.

Votre trousse de départ
  • Bac de cuisine (petit) : Facile à ranger et à nettoyer, il vous est offert pour recueillir les résidus alimentaires lors de la préparation des repas et après les repas. Il vous permet de limiter les allées et venues vers le bac brun à l’extérieur. Vous pouvez utiliser le papier journal ou de petits sacs de papier pour envelopper vos résidus alimentaires. Le bac de cuisine pourra être vidé à votre convenance dans le bac brun.
  • Bac brun roulant : Solide et durable, il sert à recueillir l’ensemble de vos matières organiques.
     

 

Au sujet du bac

Vous désirez un bac? Les bacs sont pour l’instant distribués seulement dans le cadre du projet pilote. Si les résultats sont concluants, une distribution massive sera réalisée subséquemment.

Votre bac est brisé? Vous pouvez vous présenter au Service de l’environnement et des travaux publics, du lundi au vendredi de 7 h à 17 h 30 (ouvert le midi) ou appelez le 450 370-4820.

Votre bac est volé? Contactez le service de police.

Vous déménagez? Les bacs sont la propriété de la Ville. Si vous déménagez, vous devez nettoyer vos bacs et les laisser sur place pour le prochain occupant.

Comment positionner votre bac :

  • Le bac doit être positionné, le jour de la collecte ou la veille, à l’avant de l’unité d’occupation, en bordure de la rue, dans la partie de l’emprise de la rue située entre la propriété et le pavage ou le trottoir, le plus près possible du pavage, mais en aucun cas sur la partie carrossable de la rue ou sur le trottoir.

  • Dans les ruelles ouvertes au public, en arrière des immeubles d’où proviennent ces déchets pourvu que ces endroits soient facilement carrossables et accessibles.

  • Les poignées et les roues doivent être face à la résidence (côté cour et non côté rue).

  • Prévoir un dégagement d’au moins 60 cm (2 pieds) entre les bacs et tout autre obstacle (paniers de basket, poteaux, haies, voiture, etc.).
     

Aucune matière ne sera ramassée à l'extérieur du bac; le couvercle doit être fermé.

** Utilisez du papier journal ou un sac de papier brun pour envelopper ce que vous mettez dans le bac; c'est une protection supplémentaire contre les mauvaise odeurs. Aucun sac de plastique, même recyclable ou compostable, ne peut être utilisé dans les deux bacs. **

Matières refusées
  • Articles en cuir, textiles, vêtements
  • Assouplissant textile en feuilles
  • Charpie de sécheuse
  • Bouchons de liège
  • Cendres chaudes, mégots de cigarette et autres produits pouvant alimenter la combustion (les cendres doivent refroidir au moins 72 heures)
  • Couches et serviettes sanitaires
  • Cure-oreilles, ouate, tampons démaquillants, débarbouillettes pour bébé
  • Dosettes de café
  • Graisse, huile, peinture et autres résidus domestiques dangereux
  • Litière agglomérante pour animaux domestiques
  • Matériaux de construction (bois de charpente, agglomérés, stratifiés et laminés)
  • Pellicules plastiques, sacs de plastique, papier d’aluminium, papier ciré, styromousse
  • Sacs d’aspirateur et leur contenu (poussières)
  • Tapis, moquettes
  • Toutes les matières de plastique (même lorsque décrites comme étant biodégradables ou compostables)
  • Toutes les matières recyclables (papier et carton non souillés, verre, plastique et métal)

     

 

RÉSIDUS ALIMENTAIRES

  • Os
  • Écales de noix
  • Résidus de pâtisserie
  • Coquilles d'oeuf
  • Pain et céréales
  • Produits laitiers et fromage
  • Fruits et légumes
  • Pâtes alimentaires
  • Résidus de viande crue, cuite, périmée et de poisson
  • Aliments périmés sans emballage


RÉSIDUS VERTS

  • Herbe, gazon et feuilles
  • Terre noire
  • Aiguilles de conifères et résidus de taille de haies
  • Copeaux, sciure de bois et petites branches


AUTRES

  • Papiers essuie-mains et serviettes de table
  • Papiers et cartons souillés par des matières alimentaires
  • Filtres à café et café moulu, sachets de thé et de tisane
  • Cheveux, poils d'animaux, ongles et poussières
     

Information :
450 370-4820 | facebook.com/valleyfield
environnement@ville.valleyfield.qc.ca

Matières acceptées