.

.

101 personnes réunies pour parler développement durable

Jeudi, 19 Avril, 2018 - 15:45

Mercredi le 11 avril dernier, 101 personnes s’étaient réunies pour assister à la première reddition de comptes devant public du Plan d’action en développement durable, avec une majeure en environnement (PADD-E) de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, et ce, dans le cadre de la soirée « Développement durable » durant laquelle était projeté le film documentaire « DEMAIN ».

Devant les citoyens, les porte-paroles de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, Maggy Hinse, conseillère en environnement et Michel Joly, directeur des relations avec le milieu, ainsi que le leader du PADD-E : le maire de Salaberry-de-Valleyfield, monsieur Miguel Lemieux, ont pris le temps de présenter le plan d’action, ses raisons d’être et son fonctionnement pour ensuite identifier l’étendue de ses impacts dans les pratiques municipales.

En huit ans, de très grands et de petits changements au niveau des réalisations municipales (drainage naturel, bandes vertes, largeurs de rues, surfaces imperméables, création de bassins de rétention, contrôle des eaux pluviales, réseau cyclable, promotion de la participation citoyenne, communications, mesures d’efficacité énergétique, Écocentre, accessibilité des plans d’eau, gestion écologique des bandes riveraines, plantations d’arbres, décontamination, protection et mise en valeur du patrimoine architectural, etc.) ont générés de grands et de petits bénéfices pour la qualité de vie d’aujourd’hui et pour celle des futures générations. Les intervenants se sont bien spécifiquement étendus sur les réalisations de 2017. 

« Pour des raisons environnementales, sociales et économiques, notre développement ne peut être envisagé autrement que pour être durable. Nous devons penser à long terme et œuvrer à améliorer notre qualité de vie. Cette démarche implique chacun d’entre nous. Nous devons revoir et questionner nos façons de penser, nos vieilles habitudes, et accepter les changements dictés par le développement durable. Parmi ceux-ci, l’organisation municipale doit proposer une communication interactive et transparente avec ses citoyens. Je suis donc très fier de l’exercice que nous avons réalisé ce soir alors que nous avons présenté aux citoyens les éléments du plan d’action pour lesquels la Ville avait du retard et du travail à fournir. Il va s’en dire que j’étais aussi heureux de voir les citoyens fiers des réalisations 2017, particulièrement les coups de cœur. À cette occasion, ils ont pu apprécier la bonne volonté, la fierté et la grande motivation des employés municipaux », a commenté en fin de soirée monsieur le maire, Miguel Lemieux.

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield doit travailler notamment à réduire la quantité moyenne d’eau distribuée par personne, tout en s’assurant un approvisionnement suffisant et de qualité à moindre coût. Le taux quotidien actuel de fuites dans les canalisations ne permet pas d’atteindre cet objectif actuellement. Il est aussi nécessaire d’accroître la santé de l’ensemble de la population en poursuivant le réseau cyclable et piétonnier, en mettant en valeur les parcours d’exercices extérieurs, en développant les services de proximité de manière à encourager la mobilité active et à en faire la promotion. Enfin, la protection, l’accroissement, la restauration et la mise en valeur des habitats et des milieux naturels sur le territoire de la ville, en harmonie avec le développement urbain du territoire, sont aussi un enjeu.

Trois employés de la Ville sont venus présenter et expliquer un projet réalisé l’année précédente. Pour la dimension économique, le coordonnateur à la vie culturelle, Pierre Crépeau, est venu présenter l’entreprise d’économie sociale qui a vu le jour en 2017: La Factrie, café culturel et qui occupe déjà une place importante dans notre communauté, entre autres pour son apport au 4e volet du développement durable, la culture (orientation 3 – Développement économique: rétention et innovation). Pour le volet social, David Carrier, technicien en prévention incendie, a raconté la journée des portes ouvertes du Service de sécurité incendie, qui a eu un succès retentissant avec ses 4 000 visiteurs (orientation 1 - Promotion de la participation à la vie municipale). Enfin, c’est Martin Brossoit qui a parlé du projet sur lequel il a travaillé à titre d’ingénieur à la Ville : le parc linéaire le long de la rivière Saint-Charles, qui sera inauguré ce printemps, et ce, pour la dimension environnementale (orientation 2 – Équilibre entre le développement et la conservation du territoire).

D’une durée de 10 ans, le PADD-E se décline en huit orientations majeures allant de la participation citoyenne à la santé collective et environnementale, en passant par le développement économique. Il regroupe des dizaines d’indicateurs reflet des secteurs de la vie municipale, tant au niveau des matières résiduelles, du transport collectif, de l’agriculture, des sols, de la qualité de l’air, de l’efficacité énergétique que du développement social et économique et la préservation de nos milieux sensibles. « Le PADD-E constitue un recueil extraordinaire d’engagements formels de notre ville envers les générations actuelles et celles à venir. Il permet d’intégrer les politiques et règlements existants en plus d’élaborer de nouveaux outils, de nouvelles pratiques et politiques environnementales dans tous les services municipaux ainsi que d’y associer les budgets nécessaires à leur réalisation » a ajouté Maggy Hinse, coresponsable du plan d’action en développement durable et conseillère en environnement à la Ville.

Au grès des opportunités et des enjeux, la Ville invitera plusieurs fois dans l’année les Campivallensiens à assister à des rendez-vous citoyens qui prendront la forme de conférences, panels, ateliers ou encore de projections. L’objectif est d’imprégner le plus grand nombre de citoyens par le développement durable et de les doter de moyens concrets pour faire mieux. Ces rendez-vous citoyens se tiendront les mercredis soirs en commençant par quatre au mois de mai.  Gratuit. Réservation obligatoire – places limitées : 450 370-4300.