.

.

Bourse – soutien à l’élite sportive : Magalie Audette – balle-molle, Philippe Poirier – karaté et Tristan Villiers – rugby à 7

Mercredi, 21 Mars, 2018 - 08:45

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield a octroyé, lors de la séance du conseil municipal du mardi 20 mars 2018, des bourses à titre de soutien financier à l’élite sportive, pour un total de 1 100 $ à trois jeunes sportifs campivallensiens : Magalie Audette (balle-molle féminine), Philippe Poirier (karaté) et Tristan Villiers (rugby à 7). 

Magalie Audette fait partie de l’équipe du Québec U19 dans la discipline de la balle-molle et c’est à ce titre qu’elle participera au Championnat canadien à Surrey, en Colombie-Britannique, du 6 au 12 août prochain. Pour cela, la jeune sportive a obtenu une bourse de 300 $. Magali a commencé son parcours avec les Panthères de Valleyfield en 2011. La qualité de son jeu l’a fait sortir du lot au fil des compétitions. Elle obtient alors une place dans l’équipe du Québec U19. Aujourd’hui, Softball Québec la désigne athlète élite.

Philippe Poirier, membre de l’équipe canadienne de karaté, a participé au Championnat mondial Irish Open, du 1er au 4 mars dernier, à Dublin (Irlande). Un montant de 500 $ en soutien financier lui a été octroyé dans ce cadre. Âgé de 15 ans, il pratique ce sport depuis l’âge de 5 ans. En 2017, Philippe n’a cessé de surprendre en terminant premier à des compétitions de niveau national et international. Cette année, il participera aussi à plusieurs compétitions de niveau international en différentes villes d’Amérique du Nord.

Tristan Villiers, de l’équipe du Québec U18 dans la discipline du « rugby à 7 », a participé quant à lui aux qualifications pour les Jeux olympiques Jeunesse à Las Vegas, du 23 février au 4 mars. Un soutien de 300 $ lui a été octroyé. Cet athlète a été sélectionné pour la première fois dans l’équipe du Québec U16 en 2014, alors qu’il n’avait que 13 ans. Il a gravi les échelons du programme québécois de rugby et a gagné sa place dans l’équipe du Québec U18 à seulement 15 ans. Aujourd’hui, il est d’ailleurs désigné athlète de la relève par la fédération de Rugby Québec.