.

.

Salaberry-de-Valleyfield et Pyrowave brillent aux Eureka! d’un Québec vert et prospère

Vendredi, 13 Septembre, 2019 - 10:00

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield et l’entreprise Pyrowave deviennent les premiers lauréats de la catégorie municipale des Eurêka! d’un Québec vert et prospère. Un prestigieux événement couronnant des projets novateurs du Québec, qui ont adopté et utilisé des technologies propres d’ici.

Les honneurs 

Organisée par Écotech Québec, la soirée soulignait les bons coups de 24 entreprises et organisations québécoises. Parmi celles-ci, neuf lauréats, issus de six régions du Québec, ont été honorés pour leur audace et leur innovation. Salaberry-de-Valleyfield et Pyrowave étaient en lice aux côtés des villes de Montréal et de Beloeil, pour le projet-pilote de récupération du polystyrène, mis de l’avant en 2018.

« Quelle fierté pour la Ville de Salaberry-de-Valleyfield de recevoir un tel honneur. C’est un grand privilège pour notre Ville de collaborer avec une entreprise aussi innovante que Pyrowave. Ce prix Eurêka! met en lumière ce projet-pilote de récupération du polystyrène et des plastiques no6, lesquels se retrouveraient autrement dans les sites d’enfouissement », a lancé le maire, Miguel Lemieux.

Projet-pilote innovant 

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield a lancé en novembre 2018 ce projet-pilote, permettant de collecter les emballages de polystyrène des citoyens à l’Écocentre, pour les acheminer par la suite chez Pyrowave, qui revalorise cette matière. En seulement un an, des tonnes d'emballages de polystyrène ont pu être récupérées. Une fois acheminé à l’usine de Pyrowave, le plastique est décomposé par une technologie micro-ondes innovante, afin de le ramener à son état moléculaire et de le régénérer en nouveau plastique, identique au vierge.

Parmi les produits pouvant être recyclés, on retrouve les emballages alimentaires, assiettes, ustensiles, pots de yogourt, plateaux de styromousse et matériaux isolants. Les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield peuvent toujours apporter le plastique no6 et leur styromousse à l’Écocentre, situé au 2575, boulevard Monseigneur-Langlois.