.

.

CampiAgile, 4 décennies de détermination

SPORTS et LOISIRS
Février 2013

CampiAgile est l’un des plus gros centres d’enseignement de la gymnastique au Québec. Ici, 30 entraîneurs et, annuellement, 2 200 garçons et filles de 2 à 17 ans s’adonnent à une activité de loisir incomparable : l’acrobatie.

Quelles acrobaties peut-on pratiquer?
De l’initiation, dès 2 ans, jusqu’aux plus hautes sphères de la compétition et des appareils traditionnels, en passant par le « cheerleading » et les trampolines.

À partir de quand inscrire un enfant?
Les 2-3 ans sont initiés par les parents qui les accompagnent au « paradis de l’acrobatie » : de gigantesques labyrinthes de jeux. Les 4-5 ans sont encadrés par les entraîneurs au « minigym » pour grimper, sauter, tourner, se renverser, se balancer et apprendre à dominer les petites frousses. Notre programme d’écussons Cangym comprend 14 niveaux et des défis gymniques. La progression des enfants se fait au moyen de passeports illustrés et de la remise d’un bel écusson brodé.

Les garçons ont-ils leur place?
Le club CampiAgile prend un soin jaloux de sa clientèle garçons. Dès 6 ans, ils évoluent dans des groupes masculins. Nous mettons l’accent sur les appareils traditionnels pour hommes : les anneaux, le cheval d’arçons et les barres parallèles, en plus des « musts » d’aujourd’hui : les trampolines.

Et le volet compétition?
Le club organise des auditions pour ses groupes compétitifs (gymnastique et « cheerleading »). Là, les entraîneurs forgent le caractère des participants et les encouragent à développer une identité d’athlète. Le recrutement se fait très jeune. Les conditions favorables : force, flexibilité, adresse, détermination, disponibilité, soutien parental et financier.

Quelle est la plus grande force du club?
Ici, on pratique pour le plaisir, mais avec rigueur et progression. Et, comme il n’y a pas de bon entraînement sans un bon entraîneur, le club a placé la condition d’entraîneur au rang des priorités. Les entraîneurs-chefs insistent pour que les entraîneurs exercent un leadership positif et empreint d’éthique sportive.

En quoi CampiAgile est différent?
CampiAgile jouit maintenant d’infrastructures permanentes enviables, mais surtout, c’est une organisation à échelle humaine. Ici, les entraîneurs sont avant tout des anciens qui ont à coeur de partager leur passion et l’héritage de la gymnastique.

Qu’est-ce qui rythme la vie du club?
Les 3 sessions annuelles et chacune est un feu roulant : inscriptions, accueil, cours, spectacles, compétitions, remises d’écussons, séances de gym-libre et camps de jour.
 

CampiAgile : LES ANNÉES CLÉS

  • Années 70 : Robert Marcil et Michel Laurendeau, éducateurs physiques, démarrent dans les locaux de l’école Sainte-Cécile et Chantal Pagé, entraîneur, se joint plus tard à eux.
  • 1985 : Championnat provincial scolaire à l’aréna Salaberry.
  • Années 90 : Arrivée d’Ève Filiatrault et Pascal Brodeur : ambitieux, ils convainquent le c.a. d’acquérir un gymnase permanent en 1999. Croissance exponentielle et résultats impressionnants…
  • 2006 : l’église Saint-Joseph-Artisan abrite le nouveau gymnase à la fine pointe.

 

www.campiagile.ca 
Entrevue réalisée auprès de Ève Filiatrault


Reportage issu du Bulletin municipal de février 2013