.

.

Toute de lumière vêtue : les illuminations de Noël, une magie... un défi.

SIGNALISATION
Novembre 2012

Froid, neige, sapin, cadeaux et… illuminations extérieures nous plongent dans l’ambiance des fêtes. Que se cache-t-il derrière l’illumination de nos rues?

Au fil des années, les décors lumineux de la Ville se sont-ils bonifiés?
Oui, mais pas de façon spectaculaire. Nous disposons d’un budget annuel de 5 000 $ pour entretenir et bonifier les décorations de Noël. En 2011, une vingtaine de décorations ont été ajoutées sur la rue Maden. Ce sont davantage les projets spéciaux, comme ceux du Service récréatif et communautaire, qui ont permis l’ajout à nos espaces publics de vrais bijoux lumineux. Je pense notamment à l’impressionnante structure hivernale du parc Salaberry.

Les structures lumineuses sont très chères. Comment vous organisez-vous?
Oui, pour une étoile lumineuse, comptez entre 450 et 600 dollars. Alors, il arrive que nous fassions l’acquisition de structures complètes, mais la plupart du temps, nous achetons des matériaux bruts et nous fabriquons les structures nous-mêmes. Les grands sapins et les triangles bleus, par exemple, sont des produits fièrement imaginés, assemblés, soudés et décorés dans nos ateliers. Voilà une approche économique et écoresponsable! Nous essayons d’en faire plus avec moins, car il est important que notre ville soit accueillante et belle et que les Campivallensiens en soient fiers.

Combien de temps faut-il pour entretenir et réparer ces immenses décorations?
Un homme s’affaire pendant 4 semaines à cette tâche. Les lumières sont accrochées à l’année pour embellir notre ville, comme l’habillage scintillant des arbres sur la rue Victoria, et pâlissent à la longue. L’usure est accélérée.

Aujourd’hui, que représente l’inventaire des décorations lumineuses?
172 - C’est le nombre de sapins, d’étoiles, de feuilles de houx, de cloches et de flocons lumineux qu’il faut installer chaque année à l’approche du temps des fêtes. À cela s’ajoutent quelques grandes structures comme les grands sapins métalliques.

Quand tout sera-t-il en place?
Nous travaillons fort pour terminer notre installation au 1er décembre.

Article réalisé grâce à la collaboration de monsieur Bernard Derome, coordonnateur circulation et équipement au Service de l’environnement et des travaux publics.


Reportage issu du Bulletin municipal de novemvre 2012