.

.

Stérilisation indispensable

ENVIRONNEMENT ET TRAVAUX PUBLICS
Avril 2015
Avec plus de 1 000 animaux abandonnés au refuge en 2014, les Services Animaliers de Salaberry-de-Valleyfield sensibilisent les citoyens à leur responsabilité : la stérilisation.

Entrevue avec Josée Bilodeau, directrice des Services animaliers de Salaberry-de-Valleyfield.
 

Quels services essentiels les Services Animaliers de Salaberry-de-Valleyfield offrent-ils?
L’accueil des animaux perdus, abandonnés, blessés, errants, en détresse ou saisis ainsi que la chance d’une 2e vie en leur trouvant un nouveau foyer.
 
Quel service le plus méconnu, selon vous, offrezvous à la population?
Un service de conseil concernant par exemple le dégriffage des chats, les traitements à faire après avoiradopté un chien ou un chat, la stérilisation ou encore l’explication concernant les règlements municipaux. Notre site Internet donne d’ailleurs beaucoup d’informations, mais les citoyens ne doivent jamais hésiter à nous contacter pour en savoir plus. Quoi qu’il en soit, nos services ont tous comme objectif premier le bien-être des animaux et, par le fait même, les meilleures relations possibles entre les humains et les animaux.
 
Comment préparez-vous l’animal à l’adoption?
Les citoyens ont la garantie que les animaux mis en adoption ont été vus par un vétérinaire, traités contre les parasites, vaccinés, vermifugés et enregistrés, via l’implantation d’une micropuce.
 
Pourquoi faire la promotion de la stérilisation?
En cinq ans, un couple de chats peut produire jusqu’à 12 680 individus! La stérilisation est la solution incontournable pour lutter contre la reproduction excessive et rapide des animaux et enrayer la surpopulation animale qui est un sérieux problème en Amérique du Nord.
 
La surpopulation a quelles conséquences?
La surpopulation multiplie le nombre d’abandons et, par conséquent, le taux d’occupation des refuges qui est considérable. C’est facile à comprendre. Votre chat, qui n’est pas stérilisé, sort de chez vous et rencontre un autre chat lui-même non stérilisé. De cette rencontre naîtra une portée de 5 beaux chatons. Si les chatons seretrouvent dans la nature, nous aurons un foyer de plus de reproduction, car les animaux pourront se reproduire entre eux. Cette surpopulation crée un cercle vicieux difficile à briser sans avoir recours à cette intervention chirurgicale très simple (ovariohystérectomie pour les femelles, castration pour les mâles).
 
La stérilisation influence-t-elle le comportement?
Oui, elle a l’avantage de prévenir de graves problèmes de santé et aussi de comportement puisque l’animal sera plus calme, plus affectueux et moins tenté de se sauver.
  • Chez les mâles, l’opération diminue l’agressivité, les risques de bagarres territoriales, mais aussi les risques de développer un cancer au niveau des organes reproducteurs. Ajoutons qu’un mâle stérilisé ne cherche plus à « marquer » son territoire. C’est un argument séduisant pour les propriétaires potentiels.
  • Chez les femelles, la stérilisation élimine les périodes de chaleur, et donc les indésirables visites des mâles.Une chatte ou une chienne opérée a 95 % des chances de ne pas développer d’infection, de grossesse nerveuse ou de cancer de l’utérus et des mamelles au cours de sa vie.

Contrairement aux croyances, la stérilisation ne rendra pas un animal malheureux et ne fera pas prendre du poids à votre animal.

Informez-vous sur la stérilisation auprès de votre vétérinaire.
 
Information
SASDV : 450 377-2428
2555, boulevard Mgr-Langlois