.

.

Politique alimentaire | complément

Pour être réellement saine, l’offre alimentaire doit être durable!

Engagée depuis 2010 dans le développement durable de notre communauté, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield encourage une mobilisation de tous les partenaires et les intervenants afin d’améliorer la qualité de vie sur son territoire tant au niveau environnemental, économique que social. L’alimentation est une composante très significative au plan économique des événements ou des infrastructures, mais ses impacts sociaux et environnementaux ne doivent pas être négligés. Elle représente une vitrine importante par laquelle la Ville en cohésion avec les organisateurs, les bénévoles et les intervenants communiquent ces valeurs globales collectives qu’ils cherchent à promouvoir.   

Le choix et la disponibilité des aliments offerts représentent donc des aspects qui possèdent un fort potentiel de réduction des impacts négatifs à large spectre. Directement et indirectement, un choix d’aliment non seulement sain, mais également durable peut faire une différence!

Critères de développement durable

Les produits alimentaires associés au développement durable et qui de surcroît sont sains, sont de plus en plus nombreux. Afin de s’y retrouver, plusieurs logos sont apparus ces dernières années et peuvent généralement être regroupés sous les critères suivants :

  • biologique (Biologique Canada, Bio Québec, USDA Organic);
  • équitable (Certifié équitable, ÉcoCert, Fairtrade);
  • certifié bien-être animal - BEA (Élevage rustique, Certified Humanemd);
  • provenance de fermes non conventionnelles;
  • pêche durable (Ocean wise, MSC, Fourchette bleue, etc.);
  • local (Aliments du Québec);
  • produits frais, de saison et peu ou non transformés;
  • cuisiné sur place.

Notons que ce sont ces critères qui sont généralement considérés pour juger des approvisionnements en nourriture dans le cadre de certification en développement durable.  

Par exemple, un menu végétarien peut-être un excellent choix à la rescousse des organisateurs d'événements écoresponsables. Devant les coûts supplémentaires que peut engendrer l’achat de produits biologiques (comparativement à des produits «réguliers») en tenant compte de l’augmentation des diverses préférences alimentaires au sein de la population, de plus en plus d’organisateurs décident d’opter pour un menu végétarien. Cette solution permet souvent de joindre les deux bouts tout en permettant d’intégrer un maximum de critères afférents au développement durable dans les achats de nourriture. Il est important de noter qu’un un menu végétarien sain et équilibré peut tout à fait subvenir aux besoins d’un individu en protéines.    

Qu’est-ce qu’un événement écoresponsable?

Un évènement écoresponsable, c’est un évènement pour lequel des actions sont mises de l’avant afin de réduire l’impact environnemental généré par celui-ci. Afin de faire de vos évènements des activités qui respectent l’environnement, quelques principes de base s’appliquent. Que ce soit au niveau de la consommation d’eau et des ressources naturelles (papier, plastique, etc.), du choix des fournisseurs, de la production de gaz à effet de serre et de la gestion des matières résiduelles, chaque petit geste compte.

La nourriture elle-même n’est pas, la plupart du temps, le seul élément ayant un impact sur l’environnement lorsque l’on considère la globalité de cet aspect des événements. La vaisselle ainsi que les divers emballages destinés à la nourriture et aux boissons sont les principales matières résiduelles générées lors des événements.

Rappelons, à propos de cet enjeu, que le principe des 3RV-E (réduire à la source, réutiliser, recycler, valoriser  avant d’enfouir) consiste à prioriser les actions précisément dans cet ordre afin d’orienter les décisions. 

Le principe des 3NJ pour faire ses choix

Ce principe a été créé par Laure Waridel (Co-Fondatrice d’Équiterre), bien que souvent méconnu des citoyens, il s’applique aux choix des aliments. Ce principe se veut une synthèse des que nous devons faire en tant que citoyen de la Terre. Les 3NJ signifient Nu, Non Loin, Naturel et Juste dont voici une petite définition de chacun des termes :

  • Nu : Le premier choix à mettre de l’avant dans l’achat d’un aliment est le NU. C'est-à-dire qu’il faut éliminer les emballages superflus; les barquettes de styromousse pour mieux soutenir les piments ne sont pas essentielles. Nos aliments n’ont pas besoin d’être suremballés. Inévitablement, ces emballages deviennent des déchets. Alors, on essaie d’acheter le moins emballé. Si toutefois, un emballage est nécessaire ou de la vaisselle est requise, privilégié ce qui est réutilisable ou ce qui est recyclable (éviter les plastiques no. 3 ou 6).
  • Non-loin : Ensuite vient le choix du Non Loin. Nous avons toujours le choix entre un produit provenant de la Californie, du Brésil ou encore de la Chine, et celui qui provient du Québec, de l’Ontario, des provinces de l’est canadien, du nord des États-Unis. Le transport représente plus de 25 % des gaz à effet de serre au Canada. Alors, acheter local ou « non-loin » permet de réduire de façon importante l’empreinte écologique de notre consommation et qui par le fait même, a un impact sur notre qualité de vie.
  • Naturel : Naturel fait référence à la réduction des produits chimiques (engrais et pesticides) dans la culture des aliments. Généralement les produits naturels sont biologiques. Les produits chimiques ont un impact important sur la détérioration de notre environnement et, bien entendu de notre santé.
  • Juste : Et finalement, le choix du Juste, qui signifie que l’aliment est produit dans une entreprise où il y a une politique de justice sociale. Où il y a une répartition équitable des richesses et des ressources. Il y a de plus en plus d’aliments équitables sur le marché. Gardez l’œil ouvert !
L’Escouade Verte pour vous aider!

L’Escouade Verte de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et de la MRC de Beauharnois-Salaberry est là pour vous accompagner, gratuitement, dans les choix que vous avez à faire pour une gestion écoresponsable de vos événements, dans vos organisations ou infrastructures sportives. Contactez-nous au : 450 370-4820 ou environnement@ville.valleyfield.qc.ca.

Sources :