Accéder au contenu principal

Conversion de l'éclairage public au DEL

Présentation du projet

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield a débuté la phase « travaux » de son projet de transformation du réseau d’éclairage public par une conversion au DEL. Au-delà de la modernisation des luminaires, cette amélioration aura un impact sur la qualité de l’éclairage, sa fiabilité et la sécurité, en plus de générer des économies d’énergie et de protéger le ciel étoilé.

Cette conversion, qui sera effectuée au cours des prochains mois et qui compte près de 4 000 luminaires, représente un investissement de 1 458 807 $, prévoit un retour sur investissement d’environ cinq ans.

Zone des travaux

Sur les 4 372 lampadaires que compte le territoire, quelques-uns seront inchangés : certains sont déjà au DEL, d’autres n’appartiennent pas à la Ville et enfin, d’autres sont décoratifs et nécessiteraient une conversion différente.

État de la situation

Entrave à la circulation

Aucune

Échéancier et phases des travaux

Du mois d'août au mois de novembre

Les citoyens pourront suivre le déploiement du projet, dont l’installation s’échelonnera jusqu’au mois de novembre, en ligne sur le site lumieresurlequebec.ca/carte.

Puis, les premières années, un rapport de conciliation représentant le bilan de la consommation réelle versus la consommation anticipée sera remis à la Ville.

COMM 2021 Eclairage public Lampadaire 1

Analyse | Une étude de faisabilité, reposant sur une analyse complète de l’éclairage public campivallensien, a validé à la fois le potentiel d’économies d’énergie, les coûts d’implantation, la période de retour sur investissement ainsi que la faisabilité technique des mesures.

Elle repose sur une analyse complète de l’éclairage public campivallensien : catégorisation, puissances, étude photométrique, quantités, position, puissance, hauteur, distances, longueur de la potence, largeur de rue, type de luminaire, type de fût (bois, métal, décoratif) ou encore reflet de la lumière sur la surface.

Améliorations multiples | La technologie DEL est reconnue pour son fort potentiel écoénergétique et pour sa longévité : les ampoules durent cinq fois plus longtemps qu’une ampoule au sodium haute pression. De plus, l’étude de faisabilité a permis d’identifier des incohérences de puissance d’éclairage pour un contexte similaire. La conversion permettra d’uniformiser l’éclairage afin de le ramener à des niveaux plus adéquats et de travailler selon le principe du bon réglage au bon endroit.

Aussi, le nouvel éclairage d’une couleur blanc chaud et certifié « ciel noir » réduira considérablement la pollution lumineuse. Cet éclairage est, en effet, beaucoup plus directionnel et ne diffuse pas derrière et au-dessus du luminaire. Il est donc moins intrusif dans les résidences et corrige du même coup les problèmes de suréclairage directement en dessous du lampadaire. L’éclairage de rue est ainsi plus uniforme sur toute la surface de la chaussée et des trottoirs améliorant la visibilité et la sécurité pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes alors que le DEL permet de mieux percevoir les couleurs et les formes.

Enfin, le projet s’appuie aussi sur des produits d’éclairage aux DEL d’une qualité irréprochable, produits par un manufacturier fiable, économiquement solide, dont le renom et la réputation ne sont plus à discuter alors que le succès de ce type de projet repose, entre autres, sur la performance attendue.

Suivre le projet et ses gains en performance

Énergère | Après un appel d’offres de la Fédération québécoise des municipalités, le projet est conduit par Énergère, une entreprise de services écoénergétiques œuvrant partout au Québec depuis 20 ans. En tant que société d’ingénierie et de construction intégrée, elle réalise des projets de performance énergétique dans les secteurs public et privé.