Accéder au contenu principal

À qui signaler un animal sauvage agressif, blessé ou mort?

17 mars 2021
Chronique
COMM 2013 raton laveur 1

Afin de mieux diriger les signalements et d’agir rapidement au bénéfice de la sécurité de tous, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield rappelle qu’un animal sauvage agressif ou blessé doit être signalé directement au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et que les animaux morts doivent être signalés au Services animaliers de Salaberry-de-Valleyfield.

Animal blessé | Il est difficile de voir un animal souffrir. Malheureusement, lorsqu’un animal sauvage est blessé, il faut laisser la nature suivre son cours, car il peut être porteur de maladies transmissibles à l’humain, comme la rage. Il est donc important de ne pas s’en approcher et de ne JAMAIS le manipuler. La Ville de Salaberry-de-Valleyfield invite donc ses citoyens à faire preuve de prudence et à informer particulièrement les enfants, car ils sont portés à essayer d’aider les animaux en détresse.

Si l’animal sauvage blessé représente un danger pour les citoyens, parce qu’il se trouve par exemple sur la voie publique, il faut en informer le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, en appelant au 1 877 346-6763, et bien suivre les indications du menu automatisé. Dans le cadre du programme de surveillance de la rage, les ratons laveurs, les mouffettes, les chauves-souris et les renards trouvés malades ou morts en Montérégie doivent être signalés aux agents de la faune.

Animal mort | Lorsque l’on découvre un animal mort, ce sont les Services animaliers de Salaberry-de-Valleyfield (450 377-2428 (CHAT)) qu’il faut contacter. Ils se chargeront de récupérer le corps et d’effectuer les signalements au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs lorsque requis.

Les gestes à suivre après un contact | Une personne qui a été mordue, griffée ou en contact avec la salive d’un animal sauvage, qu’il soit en apparence sain, malade, blessé ou mort, doit nettoyer sa plaie, même si elle est mineure, avec de l’eau et du savon pendant au moins dix minutes et impérativement communiquer rapidement avec Info-Santé afin d’obtenir un suivi médical adéquat. Dans le cas de la rage, lorsque la vaccination est pratiquée rapidement après une morsure ou un contact avec la salive d’un animal infecté, elle prévient la maladie chez l’humain. Toutefois, la rage est mortelle dans tous les cas sans exception après l’apparition des symptômes. Un animal de compagnie qui a été en contact ou mordu par un animal sauvage doit être ausculté rapidement par un vétérinaire qui évaluera le risque de transmission de certaines maladies et conseillera sur les mesures à prendre. Des cas de rage ayant été répertoriés chez certains animaux sauvages du territoire campivallensien, la Ville invite ses citoyens à faire vacciner leurs animaux domestiques et à se renseigner auprès d’un médecin vétérinaire.

Gardez ses distances : ne pas nourrir les animaux sauvages | De nature craintive, les animaux sauvages gardent d’instinct leur distance avec les humains, mais leur fournir abris ou nourriture les incite à s’approcher. Afin d’éviter que leur présence devienne trop invasive et de préserver leur nature sauvage et leur autonomie, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield demande à ses citoyens de ne pas nourrir les animaux.

Services animaliers de Salaberry-de-Valleyfield : 450 377-2428 (CHAT).
Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs : 1 877 346-6763.
Info-Santé : 8-1-1. - Urgence : 9-1-1.