Accéder au contenu principal

Plates-bandes et « bonnes » herbes

Mauvaises herbes entete

Pour la biodiversité, pour les insectes pollinisateurs, pour la nature, pour nous-même, il est essentiel de voir en nos « mauvaises herbes » une richesse, un plus, de nombreux avantages.

Asclepias syriaca Common Milkweed 2

Asclépiade commune " Asclepias syriaca "

  • Taille : Hauteur - 90 à 120 cm , Largeur - 40 cm
  • Floraison : juillet - août
  • Zone de rusticité : 3
  • Croissance : rapide
  • Sol et eau : peu exigeante
  • Éléments distinctifs : feuilles épaisses. Sève similaire à du latex. Cosses de 10 cm : brunissent à l’automne et contiennent de la soie. Récoltez-y les graines en septembre.
  • Exposition : soleil

Ses atouts | Indigène (originaire d'ici)

  • Attire les papillons et les pollinisateurs : l’asclépiade est la principale source de nourriture du papillon monarque dont la survie dépend.
  • Ajoute de l’originalité à tout aménagement : sa fleur ressemble à un chou décoratif.
  • Verdit facilement des espaces moins appréciés des autres végétaux comme le pied d’un mur ou le fond dégarni d’une plate-bande : cette plante vivace est très peu gourmande en ressource.

Pourquoi cette mauvaise réputation ?

En agriculture, son potentiel envahissant en plein champ la rend indésirable.

❗ Aujourd’hui, certains la cultivent pour produire des fibres textiles à partir de la soie contenue dans ses cosses.

Télécharger la fiche complète

Plantago major plantain major 1 1

Grand plantin "Plantago major"

  • Taille : Hauteur - 20 à 40 cm , Largeur - 25 cm
  • Floraison : juillet - août
  • Zone de rusticité : 2
  • Croissance : rapide
  • Sol et eau : peu exigeante
  • Éléments distinctifs : fleur en épi. Pousse en rosette de feuilles ovales dont les veinures sont parallèles partant de la base et se joignant à la pointe.

  • Exposition : soleil et mi-ombre

Ses atouts | Introduite

  • A diverses propriétés médicinales : activateur de la cicatrisation, anti-inflammatoire, analgésique, antioxydant, antibiotique, modulateur immunitaire et un anti-ulcère, etc..
  • Tolérante au sel de déglaçage et à la pollution.
  • cette plante vivace est très peu gourmande en ressource.

Pourquoi cette mauvaise réputation ?

Son apparence ne séduit pas toujours.

💡 Piqûres d’insectes? Inflammations à l’herbe à la puce ? Broyez les feuilles de plantin au mortier et au pilon et appliquez la pâte près de la piqure pour réduire la
démangeaison et aider à la cicatrisation.

❗ Le plantin très présent dans la pelouse signifie souvent un problème de compaction du sol.


Télécharger la fiche complète

9985444924 44e9109f56 b

Impatiente du cap "Impatiens capensis"

  • Taille : Hauteur - 50 cm à 100 cm , Largeur - 55 cm
  • Floraison : août et septemnre
  • Zone de rusticité : 2
  • Croissance : rapide
  • Sol et eau : très humide
  • Éléments distinctifs : fleurs en trompettes oranges avec petites taches foncées
  • Exposition : soleil, mi-ombre, ombre

Ses atouts | Indigène (originaire d'ici)

  • Est tolérante à l’ombrage et parfaite pour les sols humides.
  • Est recommandée pour des berges écologiques et durables : dans la nature, elle envahit les bois longtemps recouverts par les eaux et se trouve sur les berges naturelles. Riverains, adoptez-la !.
  • Offre une floraison spectaculaire.
  • Attire les pollinisateurs et les colibris.
  • Se ressème et se conserve ainsi durant plusieurs années, même s'il s'agit d'une plante annuelle.

Pourquoi cette mauvaise réputation ?

L’Impatiente du Cap est tout simplement méconnue.

❗ Originaire du Québec, l’Impatiente du Cap fut nommée ainsi parce qu’on la croyait originaire du Cap de Bonne-Espérance.

Télécharger la fiche complète

Lotus corniculatus

Lotier corniculé "Lotus corniculatus"

  • Taille : hauteur 15 à 30 cm , Largeur - 20 cm
  • Floraison : juin à septembre
  • Zone de rusticité : 3
  • Croissance : moyenne
  • Sol et eau : peu exigeante, résistante à la sécheresse
  • Éléments distinctifs : feuilles composées de trois folioles ressemblant à de petites pattes de poules
  • Exposition : soleil

Ses atouts | Introduite

  • Est charmante avec ses petites fleurs jaunes.
  • Fertilise le sol pour les autres végétaux : cette légumineuse est très bénéfique pour les terrains et les graminées des pelouses, car elle fixe l’azote.
  • A une forte résistance à la sécheresse : il est toujours vert même lorsque la pelouse jaunit.
  • Est très jolie dans une pelouse écologique.

Pourquoi cette mauvaise réputation ?

Cette vivace appartient historiquement au domaine agricole, car elle est cultivée en pâturage ou comme plante fourragère. C’est uniquement dans les pelouses urbaines qu’elle est injustement considérée comme « mauvaise ».

❗ Elle agit comme couvre-sol bas. Plantez-la entre des dalles ou à l’avant d’une plate-bande.

Télécharger la fiche complète

Verge dor

Verge d'or du Canada "Solidago canadensis"

  • Taille : hauteur - 150 cm , largeur- 60 cm
  • Floraison : juillet à septembre
  • Zone de rusticité : 3
  • Croissance : rapide
  • Sol et eau : peu exigeante
  • Éléments distinctifs : garnie de feuilles minces marquées de trois nervures bien visibles.
  • Exposition : soleil , mi-ombre

Ses atouts | Introduite

  • Elle est une des plantes favorites de nos pollinisateurs et oiseaux granivores indigènes : elle a une place importante dans l’écosystème.
  • Utile pour naturaliser les pentes et bandes riveraines au sol bien drainé.
  • Requiert peu d’entretien.
  • Est résistante aux conditions urbaines.
  • Est fleurie et dorée presque tout l’été : elle est magnifique dans les aménagements paysagers.

Pourquoi cette mauvaise réputation ?

Elle pousse librement dans les zones en friche, sur la berge, dans le haut des talus.

❗ Elle pousse dans les nouvelles plates-bandes urbaines à Salaberry-de-Valleyfield.

Télécharger la fiche complète

Aménagez votre fossé

Afin de répondre aux nouvelles exigences gouvernementales en matière d’environnement, les promoteurs aménagent des fossés peu profonds (noues) le long des nouvelles rues. Ces fossés allègent le réseau pluvial souterrain conventionnel. Les propriétaires de terrains se retrouvent donc avec un fossé en façade de leur maison et en sont souvent mécontents.

Le premier réflexe est d’engazonner les fossés puisque les pentes sont souvent assez faibles pour permettre un entretien facile. Le résultat n’est pas toujours heureux et le gazon n’y pousse peut-être pas de façon uniforme. Une autre option peut être envisagée, soit celle de végétaliser le fossé en l’agrémentant de plantes diverses.

Les fossés végétalisés présentent plusieurs avantages : ils réduisent la vitesse et la quantité du ruissellement, captent les polluants, soutiennent la biodiversité en devenant des habitats pour la faune, nécessitent peu d’entretien et peuvent aussi devenir un élément très esthétique qui ajoute un cachet au paysage environnant.

Il est important de choisir des végétaux variés (vivaces, arbustes, bulbes, graminées) non envahissants qui poussent bien en milieu humide et qui tolèrent la sécheresse et les inondations. Par ailleurs, les plantes stabilisent les pentes des fossés et contrôlent l’érosion. Leurs racines souvent plus longues que celles du gazon accélèrent la vitesse d’infiltration.