Accéder au contenu principal

Plates-bandes et plantes indigènes

Mauvaises herbes entete

Pour la biodiversité, pour les insectes pollinisateurs, pour la nature, pour nous-même, il est essentiel de voir, en celles que nous avons trop longtemps qualifiées de « mauvaises herbes », une richesse, un plus, une source de nombreux avantages.

Asclepiade Depositphotos 75463281 xl 2015

Asclépiade commune " Asclepias syriaca "

Le nectar des fleurs d’asclépiades attire de nombreux insectes et animaux pollinisateurs comme des abeilles, des guêpes, des papillons, des coléoptères, des mouches et des colibris. En plus des pollinisateurs, les asclépiades sont visitées par des insectes prédateurs et parasitoïdes qui sont très utiles, au jardin comme en agriculture. Plusieurs insectes se nourrissent, à un stade ou à un autre, exclusivement des asclépiades. C’est le cas de la chenille du monarque (Danaus plexippus plexippus). Les adultes doivent pondre leurs œufs directement sur ces plantes, afin de procurer aux jeunes chenilles la nourriture qui leur est essentielle. C’est pour cette raison que la survie du papillon monarque est intimement liée aux asclépiades. (Source : espacepourlavie.ca)

Consultez la fiche pour la description et la découverte de ses atouts :

9985444924 44e9109f56 b

Impatiente du cap " Impatiens capensis "

Méconnue, cette plante annuelle, qui attire les colibris et offre une floraison spectaculaire, se ressème facilement. Tolérante à l'ombrage, elle est parfaite pour les milieux humides.

Consultez la fiche pour la description et la découverte de ses atouts :

Lotiercornicule1

Lotier corniculé " Lotus corniculatus "

On la veut dans notre pelouse pour la rendre plus écologique! Elle y ajoute de la diversité, lui donne de la couleur tout l'été et la rend plus résistante à la sécheresse, en plus d'être bénéfique aux terrains en y fixant l’azote.

Consultez la fiche pour la description et la découverte de ses atouts :

Verge dor 2

Verge d'or du Canada " Solidago canadensis "

Cette espèce vivace fleurit durant tout l'été et jusqu'à l'automne. En plus d'égayer nos jardins, c'est une des plantes favorites de nos pollinisateurs et oiseaux granivores indigènes : elle a une place importante dans l’écosystème.

Consultez la fiche pour la description et la découverte de ses atouts :

Plantago major plantain major 1 1

Grand plantain " Plantago major "

Très largement considérée comme une mauvaise herbe, cette plante aide pourtant à maintenir la pelouse verte car elle est peu gourmande en ressource en plus d'être tolérante au sel de déglaçage et à la pollution.

Consultez la fiche pour la description et la découverte de ses atouts :

Aménagez votre fossé

Afin de répondre aux nouvelles exigences gouvernementales en matière d’environnement, les promoteurs aménagent des fossés peu profonds (noues) le long des nouvelles rues. Ces fossés allègent le réseau pluvial souterrain conventionnel. Les propriétaires de terrains se retrouvent donc avec un fossé en façade de leur maison et en sont souvent mécontents.

Le premier réflexe est d’engazonner les fossés puisque les pentes sont souvent assez faibles pour permettre un entretien facile. Le résultat n’est pas toujours heureux et le gazon n’y pousse peut-être pas de façon uniforme. Une autre option peut être envisagée, soit celle de végétaliser le fossé en l’agrémentant de plantes diverses.

Les fossés végétalisés présentent plusieurs avantages : ils réduisent la vitesse et la quantité du ruissellement, captent les polluants, soutiennent la biodiversité en devenant des habitats pour la faune, nécessitent peu d’entretien et peuvent aussi devenir un élément très esthétique qui ajoute un cachet au paysage environnant.

Il est important de choisir des végétaux variés (vivaces, arbustes, bulbes, graminées) non envahissants qui poussent bien en milieu humide et qui tolèrent la sécheresse et les inondations. Par ailleurs, les plantes stabilisent les pentes des fossés et contrôlent l’érosion. Leurs racines souvent plus longues que celles du gazon accélèrent la vitesse d’infiltration.

Qu'est-ce que c'est la biodiversité?