Accéder au contenu principal

Un budget tourné vers l’avenir

16 décembre 2020
Nouvelle
2017 cr deny cardinal centre ville hotel de ville canal rue victoria patrimoine culturel

Le conseil municipal de Salaberry-de-Valleyfield a adopté son budget pour l’année 2021 lors d’une séance extraordinaire tenue le 15 décembre dernier. Ce budget s’élève à 88 653 702 $.

Une légère augmentation de 0,22 % de la taxe foncière s’appliquera, laquelle se traduira par une hausse de 50 ¢ par mois sur le compte de taxes de la résidence unifamiliale moyenne.

Finances et prévisions budgétairesUn contexte difficile

De nombreux facteurs ont compliqué la tâche des élus et de l’administration, en commençant évidemment par la crise sanitaire. « Nous avons dû prévoir des sommes considérables pour éponger les pertes passées et celles à venir des infrastructures sportives campivallensiennes, qui sont privées de revenus en raison de la pandémie pour une période encore inconnue. Ces pertes seront notables et la presque totalité de la subvention gouvernementale d’urgence versée pour l’année 2021 pourrait devoir y être consacrée », a mentionné le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux.

En outre, les renouvellements de plusieurs contrats et ententes de services arrivés à échéance se sont avérés beaucoup plus coûteux qu’au cours des dernières années. Par exemple, le coût des différentes collectes des matières résiduelles a bondi de 20 % (+ 1 146 000 $) ; le coût des couvertures d’assurances a explosé de 133 % (+ 260 000 $); les frais pour les services de desserte policière de la Sûreté du Québec ont augmenté de 4,5 % (+ 257 000 $); les nouveaux contrats de déneigement ont entraîné une hausse de 7,1 % (+ 254 000 $) ; et le coût pour la disposition des boues d’épuration a grimpé de 47 % (+ 213 000 $). « Heureusement, la subvention d’urgence versée par le gouvernement, la poursuite de notre développement économique et les réserves que nous avons constituées au cours des dernières années nous ont permis d’épargner les contribuables, sans pour autant mettre en péril nos projets futurs », s’est réjoui Miguel Lemieux.

Nombreux projets prévus

Parmi les projets d’envergure qui se poursuivront ou s’amorceront en 2021, notons la rénovation des infrastructures de la rue Jacques-Cartier et du boulevard Sainte-Marie; le prolongement des infrastructures de la rue de la Barrière; le prolongement des rues Lecompte et de la Traversée; le réaménagement routier du boulevard Sainte-Marie, de Jacques-Cartier à des Érables; le développement du réseau cyclable – phase III (secteur Grande-Île et ancienne emprise ferroviaire de CSX); l’agrandissement du garage municipal; le pavage et le resurfaçage de nombreuses rues dans les huit quartiers; et la première phase du projet de réfection des berges, comprenant le parc Marcil et la tour des Régates.

Au niveau de la tarification des différents services, lesquels doivent refléter le prix coûtant et dépendent en très grande partie des différents contrats octroyés, on dénote une augmentation en ce qui concerne l’épuration des eaux usées (+ 8 $), la collecte des déchets domestiques (+ 17 $), la collecte sélective (+ 6 $) et la collecte des matières organiques (+ 2 $). En revanche, une baisse s’appliquera sur les tarifs de la fourniture de l’eau potable (- 3 $) et de la gestion animalière (- 1 $).

« Les coûts du recyclage ont explosé, mais c’est encore au niveau des déchets domestiques que la hausse est la plus marquée. Une meilleure utilisation des autres bacs à notre disposition demeure la clé pour stabiliser la hausse des tarifs. Le citoyen a plus que jamais son sort entre ses mains », a conclu le maire Lemieux.

Toutes les données relatives au budget

Information
Bâtiment fermé au public pour une durée indéterminée
Contact
Coordonnées
Hôtel de ville - 3e étage
61, rue Sainte-Cécile
Salaberry-de-Valleyfield (Québec) J6T 1L8
Horaire
Lundi au jeudi : 8 h à 12 h et de 13 h 15 à 16 h 30
Vendredi : 8 h 30 à 12 h