Accéder au contenu principal

Revitalisation du secteur Buntin

Présentation du projet

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield lance la première phase de revitalisation du secteur Buntin, dans le Quartier-Nord. Respectant la morphologie urbaine et architecturale historique, la reconstruction révèlera le plein potentiel de cet espace spatialement désorganisé et négligé au fil du temps, malgré son positionnement stratégique et ses nombreux espaces vacants.

En plus d’un important plan de verdissement favorisant la vie de quartier et incluant la plantation de 150 arbres dans le Quartier-Nord, trois autres projets composent la phase 1, soit un parc et deux projets immobiliers. Ces derniers témoignent ensemble de la volonté de la Ville d’améliorer la qualité de vie et de faire de Buntin un endroit beau et sécuritaire pour tous.

Le projet Buntin répondra à six enjeux principaux : d’une part, la revitalisation, la densification (réduction de la pression sur les milieux naturels) pour un développement durable et le verdissement (lutte contre les îlots de chaleur, amélioration de la qualité de l’air, soutien à la biodiversité); d’autre part, l’accessibilité au logement et la mixité sociale en termes d’âge et de revenus alors que certaines constructions offriront un minimum de 20 % de logements sociaux, dits « abordables ». L’un des projets domiciliaires en comptera à lui seul plus de cinquante.

IMAGE RETENUE POUR REPRESENTER LE PROJET Copie
Carte densemble

Les projets de la phase 1

1 : Parc / 2022

Un tout nouveau parc bonifiera le parc actuel. Plus central, il sera positionné et aménagé pour conserver des percées visuelles sur l’ancien bâtiment de la Montréal Cotton Company et encourager les rencontres et la vie de quartier. Si sa conceptualisation n’est pas encore officialisée, puisqu’attendu en 2022, il est établi que les installations du parc devront être ambitieuses et répondre aux besoins des différents résidents du secteur, quel que soit leur âge, en compléments des autres parcs et infrastructures du centre-ville.

Projets immobiliers / 2021

Deux groupes d’unités d'habitation seront édifiés en 2021, en respect des traits d’aménagement actuels et historiques qui divisent le secteur en deux zones. Chacune offrira des potentiels de densification différents pour répondre aux attentes distinctes de multiples clientèles :

Alphonse Desjardins Rendu 1 Final 21 fev 2021

2 :

Au sud, sur la rue Alphonse-Desjardins, entre les rues Buntin et Hermine, dans la zone où la vision proposée limite la hauteur à trois étages maximum, trois unités d’habitation seront bâties par le Groupe Capital Maurice. Fait à noter, l’un des dirigeants de l’entreprise est aussi actionnaire du consortium qui s’est porté acquéreur du 47 Nicholson (ancien poste de police). Les appartements seront offerts à la location, dont un certain nombre, à déterminer, seront des logements abordables*.

Vue 3

3

Au nord, dans la zone de l’hôtel dont la morphologie offre l’opportunité de développer en hauteur, une habitation Viva Cité, concept des habitations Trigone, s’élèvera sur dix étages. Pour faciliter son intégration, son architecture sera un écho aux traits de l’ancienne Montréal Cotton Company. Pour faire de la mixité sociale une réalité, l’édifice comptera différentes configurations de logements, dont des maisons de ville sur rue au rez-de-chaussée, tous disponibles à la location dans une formule tout inclus. Fait important, le conseil a exigé et obtenu qu’au moins 20 % des unités de cette habitation soient des logements abordables*. Cela représente donc un minimum de 52 unités, uniquement pour ce bâtiment. Des espaces de vie communs stimuleront la vitalité sociale, comme une piscine sur le toit-terrasse. Ce projet de densification et son grand stationnement au sous-sol permettront de conserver l’espace au sol pour le parc voisin, tout en s'intégrant harmonieusement dans le quartier.

* Les loyers des logements abordables devront représenter moins de 30 % du revenu médian avant impôt des ménages dans la zone de Salaberry-de-Valleyfield, comme établi par Statistiques Canada (SCHL).

Revitalisation du centre-ville - La renaissance du secteur Buntin en un milieu de vie pour tous.

Logements abordables et de qualité

Pour s’assurer que la revitalisation du secteur Buntin réponde aux plus hauts standards de qualité, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield s’est dotée de différentes garanties auprès des promoteurs et affectera un inspecteur municipal pour contrôler de près l’avancement des chantiers à chacune des étapes.

Une vision d’aménagement élaborée en 2012

La revitalisation de Buntin s’arrime avec la vision d’aménagement du centre-ville présentée en 2012 par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Cette grande étude identifiait alors le centre-ville comme un secteur au potentiel immense de développement, d’attractivité et de qualité de vie. Depuis ce temps, la Ville a réalisé l’aménagement de l’entrée de ville du côté de la rue Victoria est, le carrefour giratoire, les promenades et pistes cyclables le long du canal est et de la rivière Saint-Charles et le parc aquatique du parc Delpha-Sauvé. D’autres projets, comme le réaménagement de la baie Saint-François, sont à venir.

Densification : outil de consolidation des milieux de vie. Permet de développer de façon durable en freinant l’étalement urbain alors que de multiples espaces sont vacants au cœur de la ville. C’est aussi un moyen d’utiliser de façon plus efficace les services publics et d’augmenter l’offre de logements alors que la demande est criante. L’idée est de créer des milieux de vie complets et de qualité, propices aux déplacements actifs et inclusifs, où tous peuvent se loger et se côtoyer : familles, aînés, jeunes, personnes seules, et ce quelques soit leur revenu.